Le chien comprend-il notre langage

Le chien comprend-il notre langage ?

 

Les comportementalistes canins pensent, avec raison, que les chiens communiquent entre eux par les regards et les postures.

 

Autrement dit : les chiens du monde entier se comprennent.

 

Il n’existe pas un aboiement français ou un autre italien. Seule l’intonation du son  change selon la taille des cordes vocales du chien.

Un chihuahua n’aboie pas comme un Saint Bernard, mais quand un chien se fait remarquer au loin, les autres lui répondent. 

 


LE CHIEN COMPREND-IL NOTRE LANGAGE?

 

par France Yorel - photo: banque d'images CELSIUS Prod

 

 

 «  Pensez-vous qu'un chien soit capable de comprendre des phrases qu'on ne lui a jamais apprises? “

 

On ignore ce qu’ils se racontent, mais ils se reconnaissent en tant que chiens.

 

En ce qui concerne la communication entre le chien et l’humain, c’est différent, car l’humain fait peu d’efforts pour comprendre les postures de son chien.


On a beau avoir fait des avancées dans le monde scientifique sur le sujet, beaucoup de maîtres sont encore ignorants de la signification des signaux d’avertissement lancés par leur fidèle compagnon, qu’ils soient gestuels ou sonores.  

 

 Heureusement pour la cohabitation, si l’humain ne fait pas d’efforts, le chien en fait, lui !

 

Tout le monde s’accorde pour dire que le chien nous comprend en nous observant. Il est intuitif et anticipe nos gestes et nos regards.


Mais comprend-il des phrases ?


Est-il capable, comme un petit humain, d’apprendre à comprendre notre langage, ou du moins en partie ?


A force de nous entendre et de vivre avec nous, est-il apte à se débrouiller à faire seul les associations entre nos mots et les situations ?

 

Corinne, qui vit avec deux chiens, est certaine de ce fait :

 

« C'est vrai que l'intonation joue un rôle... mais je suis sûre que mes chiens (shitzu et carlin) comprennent ce que je dis. Par exemple, quand Momo le shitzu joue avec ses jouets et que je lui dis de ramener Tigrou, c'est bien Tigrou qu'il me ramène !

Pareil pour mon carlin : quand je demande à mon mari s’il veut faire une balade avec Dobby,  Dobby est à mes pieds en moins de deux secondes!

C'est bien qu'ils comprennent nos paroles.

D'ailleurs, l’expression populaire  ‘ il ne leur manque que la parole‘ prend tout son sens quand on a un chien. »

 

Nathalie aussi vit ce genre d’expérience :

 

« Quand au cours d'une conversation téléphonique, tu dis "on fait vite, je dois sortir les chiens » et que tu les vois se précipiter vers la porte, tu te dis que oui, ils comprennent ce que tu ne leur as pas appris directement ! »

 

Certains affirment que les chiens apprennent des mots à force de répétition, mais d’autres pensent qu’il n’est nul besoin d’apprentissage.

 

Moi-même, je ne suis pas une adepte du dressage éducatif. Quand il s’agit d’apprendre des choses à mon chien, je suis paresseuse et peu constante.

Je sais comment on doit s’y prendre, mais je n’en ai pas envie.

Les ordres comme « assis – couché – attends » ne m’effleurent même pas l’esprit, mon chien fait à peu près ce qu’il veut du moment que cela reste dans la limite du raisonnable.

 

Vous devez penser que c’est l’anarchie chez moi et que le chien domine la maisonnée, mais pas du tout.

 

En fait, mon chien apprend tout seul à communiquer avec moi, et il apprend très bien.


Il  adapte ses postures canines à mon monde humain. Il me regarde fixement jusqu’à ce que je comprenne son souhait. Il ne se comporterait pas ainsi avec un congénère, parce que le congénère est bien incapable de répondre à ses besoins.


Il sait qu’en soutenant mon regard, il aura un bout de gâteau, par exemple. Tous les maîtres vous diront que leur chien est un bon acteur.

 

Mais les chiens font bien plus :

 

Les chiens observent et écoutent.

Nous leur parlons comme s’ils étaient des humains. Ils finissent par assimiler des éléments de notre langage.

 

Nos chiens comprennent notre langue et pas seulement les intonations de nos voix ni nos postures, de cela j’en suis sûre.

 

Le chien dans la rue, qui marche tranquillement en laisse près de son maître, suit ses pas, tourne quand le maître tourne, s’arrête quand il s’arrête.


Quand on est capable da faire cela, nul doute que l’on est capable de faire beaucoup mieux.

 

Frane est persuadée que son chien la comprend quand elle lui parle :

 

« Quand je lui dis ‘ tiens un copain à toi ‘ pendant qu’il est occupé à sentir le sol, il lève la tête et cherche le copain en question. »

Vous allez me dire que je lui ai appris ces phrases sans m’en rendre compte dans le contexte approprié… soit, c’est possible.

Comment expliquer alors qu’il soit capable de comprendre une phrase que je suis certaine de lui prononcer pour la première fois ? »

 

Dans un sondage initié par Celsius Prod, la question posée était :

 

«  Pensez-vous qu'un chien soit capable de comprendre des phrases qu'on ne lui a jamais apprises? “

 

70% ont répondu oui

30% ont répondu non

 

La grande majorité de propriétaires de chiens pense que leur compagnon est en partie capable de comprendre leur langue

 

Mariec émet quelques nuances :

 

« Oui pourvu qu’il y ait des mots qu’il connaît dans une phrase. »

 

Mia est persuadée que c’est elle qui apprend sa langue à sa chienne :

 

« Ma staffie connaît tellement d'ordres que je me creuse la tête pour lui apprendre de nouvelles choses. Mais même si je mets parfois plus d'une semaine à trouver une idée, en moins de 2 minutes elle comprend ce que j'attends d'elle.

Elle sait associer plusieurs mots pour comprendre ce que je veux. Elle m'épate chaque jour un peu plus. »

 

 Pareil pour Wendy:

 

“Ils comprennent les mots, mais surtout nos intonations et notre gestuelle. »

 

Stéphane pense la même chose :

 

«  Notre gestuelle et nos intonations de voix sont également très importantes et en disent long pour un chien!

(Nous ne nous en rendons même pas compte, mais notre chien, oui.) »

 

Vin, lui, est persuadé que le chien ne peut pas apprendre tout seul :

 

« Je ne pense pas : Entre eux, les chiens communiquent beaucoup par regards, positions corporelles (signaux d'apaisements), bien souvent dans le silence. 
Ils peuvent comprendre des phrases courtes et faire des associations avec telle phrase pendant telle situation pour peu que l'on travaille un peu dessus (va à ta place, c'est le copain, qu'est-ce que c'est?). 
L'intonation joue beaucoup aussi…Dites à vos chiens que vous allez les abandonner contre un arbre pendant les grandes vacances de manière enjouée, vous verrez que c'est comme si vous demandiez "On va promener ?" 
Il ne sait pas qu'un arbre est un arbre, ne sait pas que les grandes vacances sont dans 4 mois, ils ne peuvent pas définir des mots, et à partir de là, la compréhension des phrases entières peut s’avérer compliquée. »

 

 Françoise pense plutôt à des mots qu’on lui apprend :

 

« Un chien peut mémoriser 250 mots différents mais il lui faut un bon entraînement. »

 

Lilly est divisée et ne sait pas quoi penser :

 

« Oui et non !

 Non, parce que si je lui dis de rester immobile au lieu du mot « attends ! » il ne comprend pas.

Oui parce qu’en cas de danger,  je panique et utilise tous les mots qui me viennent à l'esprit et il réagit comme il faut !

Mais c'est peut être simplement qu'il a assimilé que mon stress était signe de  danger. »

 

 Eléonore a deux chiens qui réagissent différemment :

 

« Mon border capte plus les intentions et les attitudes que les mots,  alors que le dogue chope des phrases dans une conversation… 

J’utilise des mots codés (mots nouveaux) pour qu’il ne comprenne pas ce que je veux dire. Par exemple, il est fan des oranges et donc très réactif au mot, on va donc chercher d'autres mots mais il finit par les comprendre aussi. »

 

Le chien est décidément un être aux capacités cognitives incontestables.

Il peut comprendre beaucoup de mots ou de phrases, mais cela se limite à un intérêt immédiat. Le raisonnement humain est bien trop complexe pour qu’il puisse se l’approprier.

 

A nous donc de guider notre chien le plus habilement possible pour vivre avec lui en parfaite harmonie.

 

A ce propos, Vin nous rappelle que nous commettons des erreurs d’éducation en pensant que le chien raisonne comme nous :

 

«  Dans le cas d'un chien qui se fait gronder parce qu'il a rongé des chaussures, il ne comprendra pas, même si son air de coupable pourrait le faire croire, il essaye juste de détendre la situation et se défaire d'un conflit. Il est bien incapable de  comprendre que l’on est fâché parce que l’on tient à nos chaussures, ni même comprendre qu’il a fait une bêtise.

Rappelons que le chien vit dans le moment présent : il a trouvé une chaussure et l'a mangée pour s'occuper tout simplement. 

Il n'anticipera pas la situation en pensant : je bouffe les chaussures et je me fais gronder ou je les laisse et ça se passe bien"  »`

 

Pour conclure

 

Il est certain qu’un chien comprend certaines de nos phrases et de très nombreux mots, mais il ne faut pas confondre cette compréhension avec le raisonnement humain.

Le chien n’est pas capable d’empathie et vit dans l’immédiat. Il n’a pas la notion du futur, du bien et du mal.

 

C’est ce qui fait toute la différence…  mais c’est déjà beaucoup !

© CELSIUS Prod, SABAM2019

    CONTACT US

    OUAF.TV

     

    Ouaf.TV est une initiative de CELSIUS Prod, société de production audiovisuelle spécialisée dans le documentaire.

    www.celsiusprod.be

    Brussels

    Paris

    © Copyright. Tous les droits sont réservés à CELSIUS Prod - SABAM 2017-2022.