CATEGORISES

 

LES CHIENS CATEGORISES

Par France Yorel

 

 

Depuis la nuit des temps, l’humain utilise les animaux pour ses jeux d’argent.


Les chiens ont toujours eu une place de choix dans ces tristes combats où la pauvre bête risque sa peau s’il ne se défend pas.

 


Certains éleveurs clandestins se sont specialisés dans la conception de chiens morphologiquement adaptés à l’attaque et au combat.


En général, ces chiens possèdent une puissante musculature, une gueule plutôt carrée, ainsi qu’une mâchoire impressionnante.


Le chien, entraîné à l’agressivité par des méthodes cruelles, mènent le chien à devenir un tueur.

 

Eduqués correctement, ces chiens à la morphologie spéciale ne font pas de mal à une mouche, mais force est de constater qu’une certaine catégorie d’humains les utilise, toujours et encore, à des fins malhonnêtes. 

Les accidents arrivants régulièrement, les décideurs se sont sentis obligés de légiférer.

 

Les chiens dits “dangereux “ n’étant pas forcément de pure race, on  a établi des groupes “à la gueule du client” pour mieux les catégoriser.

 

Les chiens possédant une certaine morphologie sont susceptibles d’entrer dans l’un des deux  groupes des “chiens catégorisés”, définis par la loi.

 

Le premier groupe , nommé “les chiens d’attaque” concerne les chiens non LOF (livre des origines françaises) qui ressemblent  au Staffordshire terrier, à l’American Staffordshire terrier, au mastiff et au tosa.

 

Le second groupe nommé “les chiens de garde et de défense” concerne les chiens de race inscrits au LOF. Il s’agit des Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier et  tosa de pure race.


Une exception pour le rottweiler qui entre dans le groupe 2, qu’il soit ou non inscrit au LOF.

 

L’examen pour déterminer dans quel groupe appartient un chien est pratiqué par un vétérinaire évalueur agréé et s’appelle la DIAGNOSE.


Parfois, le chien n’entre dans aucun des groupes et est déclaré non catégorisé.

 

Important :

 

Un chien catégorisé impose à son maître de prendre les mesures ordonnées par la loi .

(exemples : muselière dans les endroits publics et/ou permis de détention).

 

Les devoirs et obligations sont nombreux et il appartient au maître d’un chien catégorisé de bien se renseigner auprès des institutions habilitées.

 

Pour aller plus loin:

 

La loi est plus sévère pour les chiens de la première catégorie .

La détention des chiens d’attaque est interdite :

-aux mineurs

- aux majeurs sous tutelle (sauf autorisation du juge)

-aux personnes condamnées pour crime ou violence

- aux personnes auxquelles on a retiré un chien

-la stérilisation est obligatoire

- Ils ne peuvent être ni donnés, ni vendus, ni importés.

- Ils doivent être déclarés en mairie avec un justificatif de vaccination antirabique et une assurance obligatoire.

 

 

De plus, l’accès à l’espace public et les transports en commun (dont l’avion) est interdit à ces chiens.

 

Concernant les chiens de seconde catégorie

 

Les obligations sont identiques aux chiens de première catégorie, avec quelques  contraintes en moins:

 

-la stérilisation n’est pas obligatoire

- ils peuvent voyager et fréquenter les espaces publiques à condition d’être muselés et tenus en laisse par une personne majeure.

-Ils peuvent être donnés, vendus et importés.

 


© CELSIUS Prod, SABAM2019

Découvrez nos belles histoires

en cliquant ci-dessous

La passion des rottweilers
Une relation basée sur la confiance

CONTACT US

OUAF.TV

 

Ouaf.TV est une initiative de CELSIUS Prod, société de production audiovisuelle spécialisée dans le documentaire.

www.celsiusprod.be

Brussels

Paris

© Copyright. Tous les droits sont réservés à CELSIUS Prod - SABAM 2017-2022.